Jour 10 – Cœur

 In Sur la route de l'exil

Pour transformer l’ivraie
Sur ce croûton de terre dur et inaccueillant
Tentons d’imaginer un fourré duveteux
Où blottir nos deux peurs.
Peur de nous égarer dans un long labyrinthe
Embrouillant notre marche
Et peur surtout de perdre
Le chemin enchanté
De ton cœur à mon cœur.

Recent Posts
Comments
  • C. rodriguez
    Répondre

    Sur la route de l’exil, ils sont devenus fous. Sur la route de l’exil, ils nous traquent comme des loups et nous cherchent partout. Sur la route de l’exil, nos cheveux pleins de poux, des bleus sur nos genoux et des coups sur nos joues, nous sommes des « sans-le-sou » dépossédés de tout. Sur la route de l’exil, semblables aux rats d’égouts, on inspire le dégoût, on nous jette des cailloux. Sur la route de l’exil, Toi le grand Manitou, Tu es notre secours, notre Pain de ce jour. Sur ce si long parcours, entourés de vautours, Tu nous donnes sans compter Ta force et Ton Amour.

Leave a Comment

15 − 12 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

N'hésitez pas à nous contacter, nous vous répondrons dès que possible.

Not readable? Change text. captcha txt
0