Jour 25 – Ici

C’est ici je le sais…
Par le Souffle diaphane
Effleurant mes cheveux
Et par l’odeur tranquille
D’un Noël au présent de notre liberté !
Mais… « chut ! »
Entends-tu notre enfant
Chantonner pour nous deux
Ses premiers mots d’amour :
« Pa-pa-pa – Ma-ma-ma »…
Lui aussi, il le sait !
Nous sommes enfin… chez nous !

Showing 4 comments
  • C. rodriguez
    Répondre

    Sur la route de l’exil, il est ressuscité ! Sur la route de l’exil, nous voilà arrivés. Sur la route de l’exil, vannés et fatigués, nous sommes Tes héritiers aux têtes couronnées. Sur la route de l’exil, nous étions égarés, sans but ni volonté quand nous T’avons trouvé. Sur la route de l’exil, nos âmes emprisonnées et nos fardeaux chargés, ont été déposé au pied du crucifié. Sur la route de l’exil, aimés et justifiés, Tu nous a libérés de tout notre passé. Sur la route de l’exil, marchant à Tes côtés, nous voyageons léger, déliés de nos péchés.

    • Marik
      Répondre

      Juste qu’aujourd’hui, ce n’est pas encore Pâques ! Alors : que Noël fasse de nous de confiants pâtres à genoux devant un Enfant de Lumière…
      Un joyeux, souriant et paisible Noël à vous tous, mes soeurs et frères en humanité, femmes et hommes de bonne volonté !

    • Cosette
      Répondre

      Oui, cette route de l’exil nous mène vraiment à la maison du Père ! Merci à c.rodriguez.

  • Marik
    Répondre

    Ce n’est pas vraiment ce que j’ai cherché à exprimer mais, ma foi, si vous l’dites…

Leave a Comment

5 + = 13

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

N'hésitez pas à nous contacter, nous vous répondrons dès que possible.

Not readable? Change text. captcha txt
0