Jour 3 – Fragile

 In Sur la route de l'exil

Toi. Moi. Oui mais…
Lui précieux, si fragile qui s’agite et qui pleure
Et toi qui le consoles, le nourris et le berces
Alors qu’en ces instants, homme et père à la fois,
Je me sens démuni !
Où aller ? Où manger ? Par quel chemin trouver
Un éden accueillant loin des cris fanatiques
De tous ceux qui s’opposent à notre liberté…

Recent Posts
Comments
  • C. rodriguez
    Répondre

    Sur la route de l’exil, il m’a fallu grandir, courir et puis m’enfuir. Sur la route de l’exil, j’ai cru souvent mourir… j’ai évité le pire. Sur la route de l’exil, j’ai joué les dur à cuire et perdu mon sourire. Sur la route de l’exil, Tu es mon seul désir ; c’est à Toi que j’aspire…

Leave a Comment

÷ 5 = 1

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

N'hésitez pas à nous contacter, nous vous répondrons dès que possible.

Not readable? Change text. captcha txt
0