Jour 17 – Va !

 In Sur la route de l'exil

Et puisqu’il faut quitter
Pour mieux se retrouver
Ou… se perdre de cœur
Alors va, mon amour,
Jusqu’aux extrémités
Du chemin vers toi-même !
Peut-être que demain
Si tu ne trembles plus,
Nous nous reconnaîtrons.

Recent Posts
Comments
  • C. rodriguez
    Répondre

    Sur la route de l’exil,malgré mon infortune, je bannis la rancune et n’ai pas d’amertume. Sous la route de l’exil, sur les pavés nocturnes, moi la brune aux yeux diurnes, j’erre et je m’accoutume. Sur la route de l’exil, je suis une quelqu’une qui arpente vos bitumes et transhume dans la brume . Sur la route de l’exil, collé à ma doudoune, tu es mon poisson-lune que j’hume et je parfume de nos senteurs communes.

Leave a Comment

6 + 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

N'hésitez pas à nous contacter, nous vous répondrons dès que possible.

Not readable? Change text. captcha txt
0