Jour 7 – Terminus ?

 In Sur la route de l'exil

Terminus ! Non ! Pas là !
Pas encore arpenter ce macadam hostile
Avec elle, avec lui, boulets indissociables
Entravant mon exode.
Terminus, oui… peut-être…
En me laissant couler
Fœtus exténué au ventre de la terre
Pour renaître, à l’aurore,
Dans la blonde lumière de mon éternité !

Recent Posts
Comments
  • C. rodriguez
    Répondre

    Sur la route de l’exil, une sensation de vide. Sur la route de l’exil, je ne suis pas un caïd ; je suis un apatride victime d’un génocide. Sur la route de l’exil, je dois rester solide malgré ma vie sordide. Sur la route de l’exil, je cache mes yeux humides en espérant de l’aide.

Leave a Comment

45 − 37 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

N'hésitez pas à nous contacter, nous vous répondrons dès que possible.

Not readable? Change text. captcha txt
0